0183777209

Enseigne en led: -50% sur votre facture pour une meilleur visibilité

Les technologies d’éclairage n’ont que peu changé depuis 30 ans. Mais aujourd’hui, la vague des nouvelles technologies risque de perturber cette période de calme. La fibre optique et les diodes électroluminescents (les DEL, ou en anglais LED), deux technologies en évolution, offrent maintenant de nombreuses et de nouvelles possibilités aux designers d’éclairage. Et, dans un avenir proche, il paraît plus que possible que ces technologies – surtout les DEL – prendront un part important du marché d’éclairage mondiale, un changement qui risque de toucher autant aux marchés de masse qu’aux interventions des designers.
Afin de comprendre les enjeux, les contraintes, l’état actuel et l’avenir de ces technologies dans le design d’éclairage au Québec, une table ronde était convoquée par les chercheurs de la Faculté de l’aménagement de l’Université de Montréal en été 2003. Le présent document explique brièvement les contexte technologique et économique préalables à cette rencontre, décrit les résultats de la table ronde, et propose des pistes potentiels pour l’avenir.

Contexte économie et énergétique

L’éclairage, un besoin humain primordiale, répresente aussi un composant important de l’économie du Québec ainsi que celle du reste du pays. En 2001, d’après les données de Statistiques Canada, on a vendu pour $375,1 millions d’ampoules électriques au Canada, produisant dans la même période quelques $1,3 millards de produits.
reliées à l’éclairage. Ces ventes augmentent à un taux annuel d’entre 5 et 8 pour cent.

Bien sûr, ces montants, aussi considérable soient- ils, ne représentent qu’un petit pourcentage du marché mondial. À peu près 25% de l’électricité utilisée au Canada est consommé directement par l’éclairage

; cette figure signifie que nous sommes un peu à l’avance des États-Unis (20% selon Haitz et al 02), et du Japon (20% selon Sereda et Tsao 02). Si nous incluons les coûts associés au chauffage ainsi qu’au refroidissement, on peut estimer que la consommation éléctrique relié à l’éclairage au Canada soit d’un valeur annuel d’à peu près $7,5 milliards.

Les nouvelles technologies étant potentiellement plus efficaces et moins énergivore que les technologies existants, il y a un intérêt environnemental – ainsi qu’un intéret financière – associé à l’étude et l’implantation de ces nouvelles sources lumineuses.

Mais en même temps, il faut tenir compte de la complexité réel de la situation, puisque d’autres facteurs (y compris les cycles de vie peu étudiés, les durées de vie encore incertains, les coûts initiaux assez élevées, et la manque de normes existants et de techniques d’évaluation, pour ne nommer que quelques-uns des nombreuses incertitudes qui entourent ces technologies) figurerent dans cette équation. Parmi les nouvelles technologies d’éclairage, à l’échelle économique, les DEL sont de loin les plus importants . Déjà en service dans les ANP (PDA), les téléphones cellulaires , les ordinateurs portables, les afficheurs LCD, et maintes autres produits électroniques, il s’agit d’un technologie en croissance fulgurante et en évolution constante. Le marché mondiale des DEL est de quelque $25 milliards par année; aux États-Unis seul, les ventes de 2002 étaient de $2 milliards, un taux de croissance de 50% comparé à 2001. Il faut toutfois préciser que ces statistiques comprennent l’ensemble des DEL, et non pas seulement les produits d’éclairage proprement dit.

La taille du marché de la fibre optique est plus difficile à estimer, puisque l’utilisation principale de la fibre n’est pas l’éclairage comme tel mais la transmission de données numériques. Knisley 2000 suggère qu’il s’agit de moins de 1% du marché total d’éclairage, mais les statistiques ne sont pas facilement accessibles. La compagnie états-unienne.
contactenseigneled@gmail.com 0183777209
Enseigne Opticien led
78 Av Jean Jaures
75019 Paris
France